Loi sur la formation des employes

Le nouveau marché est en constante évolution, ce qui non seulement génère de nouvelles voies, mais crée également de nouvelles normes de concurrence, tandis que le contrôle financier est un équipement utilisé dans l’étude des priorités monétaires de la société. La concurrence sans compromis incite les entreprises à suivre leurs finances et à réduire leurs dépenses excessives. & Nbsp; Le contrôle financier est un outil de diagnostic pour le processus de planification, de coordination et de protection des coûts de l’entreprise afin de contrôler ses processus économiques. Une vision claire de la réalité et une rapidité de réaction déterminent les conditions et l'efficacité de la gestion. C'est pourquoi les entreprises s'efforcent de maintenir une organisation rationnelle de leur argent. Les traitements qui font partie du contrôle économique sont, entre autres détermination de la demande de matériel financier, de la rentabilité des types de financement d’entreprise, de la comptabilité analytique des coûts et des fruits, ainsi que des pratiques d’efficience en matière de liquidité financière et d’investissements en capital.

La tâche du contrôle économique est d’assurer et de stabiliser la liquidité financière de la société, c’est-à-dire sa capacité à s’acquitter de ses obligations de paiement en toute sécurité. Le contrôle financier se compose de trois étapes successives, à savoir: les phases de planification, de mise en œuvre et de contrôle, la propriété et le contrôle de tâches individuelles étant les tâches du contrôleur et du responsable financier, tandis que la phase de mise en œuvre est créée par le trésorier. Le contrôle financier est important dans la gestion d'une entreprise lorsque l'activité présente les caractéristiques de la décentralisation, qui est déterminée en donnant des pouvoirs de décision à des gestionnaires moyens et simples, ainsi qu'en fournissant des informations sur l'impact de leur fonction sur les succès de l'entreprise.