Caisse enregistreuse 600 zlotys

Valgus Pro

Chaque entrepreneur qui possède des caisses enregistreuses à la maison est confronté chaque jour à de nouveaux problèmes que ces appareils peuvent créer. Comme tous les équipements électroniques, les caisses enregistreuses ne sont pas indépendantes des fonctionnalités et se gâtent parfois. Tous les propriétaires d’entreprise ne savent pas qu’à un moment donné où un compte est traité à l’aide d’une caisse enregistreuse, il devrait disposer d’un deuxième appareil de ce type - actuellement pour l’échec de celui-ci.

L'absence de caisse de secours EZZB tout en continuant à vendre des produits ou des services peut entraîner des sanctions de la part du bureau des impôts, car cela empêchera l'enregistrement des ventes au moment de la panne de l'appareil principal. Les documents stockés avec la caisse enregistreuse doivent inclure un livret de service fiscal. Dans ce texte, non seulement toutes les réparations sont effectuées sur l'appareil, mais également des conseils sur la fiscalisation des coffres ou des modifications de ses idées. Dans la position de service, un numéro unique et un numéro unique doivent être entrés, qui ont été donnés au caissier par le bureau des impôts, le nom de la société et l'adresse du lieu dans lequel l'argent est pris. Toutes ces informations sont nécessaires au succès des inspections fiscales. Tous les nouveaux produits étant connus des coffres, leur évolution relève également d'un service spécialisé, auprès duquel tous les entrepreneurs utilisant des caisses enregistreuses doivent signer un contrat. Ce qui est très important - vous devez informer le bureau des impôts de chaque changement d’agent serveur de la caissière. Les ventes sur les montants fiscaux doivent être effectuées en mode continu. Ainsi, si la mémoire de la caisse enregistreuse est pleine, l’opinion doit être échangée contre une autre, tout en ayant à lire la mémoire. Lire la mémoire de la caisse enregistreuse peut être - tout comme son changement, effectué uniquement et exclusivement par une entité autorisée. De plus, cela doit être fait en présence d'un employé du bureau des impôts. À partir de la lecture de la caisse enregistreuse fiscale, un protocole approprié est établi, dont un exemplaire est envoyé au bureau des impôts et un autre à l'entrepreneur. Il exige que le même protocole soit conservé avec divers documents relatifs à la caisse enregistreuse - son défaut peut agir en imposant une pénalité au bureau.